« Le temps des fêtes, cette période de l’année qui pour plusieurs est une période de réjouissance et pour d’autres, représentative de nostalgie, de souvenirs lointains avec des êtres chers qui ne sont plus des nôtres. »

Certains sont dans l’abondance et d’autres dans le besoin, dans l’amour ou dans la solitude, la joie ou la tristesse, la santé ou la maladie. Une période de l’année porteuse d’un mélange d’émotions qui peut être difficile à traverser. Malheureusement, trop souvent on constate qu’il y a des personnes qui n’ont pas l’entourage leur permettant de se confier ou croit préférable de ne pas embêter les autres avec leur souffrance. Le principal danger est alors l’isolement, croire qu’il est souhaitable de vivre sa peine et sa souffrance seule plutôt que de demander de l’aide et avoir droit à une oreille attentive pour apaiser cette solitude. Apprendre à s’aimer, à se donner le droit d’exister avec ce que nous vivons est un pas de plus vers le bien-être. 

Afin de traverser cette période difficile plus facilement, je vous propose 3 ressources :
• Il existe des groupes de soutiens où il est possible de trouver un réconfort, un accompagnement pour vivre le deuil de la perte d’un être cher tel que l’atelier présenté par Louise Racine, « Noël sans toi »;
• Offrir du temps en bénévolat pour accompagner ceux qui en ont besoin. Voici une petite liste non exhaustive d’organismes ou initiatives d’entraide où vous pourrez donner avec générosité publiée par Canal Vie;
• Tenter de vivre le moment présent afin de profiter de ceux qui sont présents pour leur offrir et recevoir leur amour. 

Cette année, ce qui m’a inspiré à écrire cet article en cette période des fêtes  c’est que pour la première fois, le 7 décembre dernier, je participais à La Grande Guignolée des médias en partenariat avec l’organisme Le Grain d’sel, un centre d’entraide familiale de la Vallée-du-Richelieu qui a pour mission de redonner à la population de la région. Ça m’a fait chaud au cœur de voir la générosité, la solidarité et le désir d’aider son prochain de la population, et ce, des plus jeunes aux plus âgés. Être sensible au fait que le temps que nous avons et que nous offrons à des causes qui nous tiennent à coeur puisse faire une différence importante dans la vie des gens. C’est un geste gratifiant qui est selon moi, aussi bon pour la personne qui l’offre que pour celle qui le recevra.

Je profite donc de ce moment pour vous souhaiter mes meilleurs vœux d’amour, de paix et de belles réalisations à la hauteur de vos désirs.

« Avec tout mon coeur, je vous souhaite

de Joyeuses fêtes ! »

Marie-Eve
514-503-1080


Marie-Eve St-Arnaud est Thérapeute en relation d’aide, certifiée par le Centre de relation d’aide de Montréal. Elle est membre du conseil d’administration de la Corporation internationale des thérapeutes en relation d’aide du Canada (CITRAC). Elle est aussi conférencière et anime des ateliers, principalement sur l’importance de la santé mentale afin d’avoir une vie personnelle et professionnelle équilibrée.

 

Thérapeute en relation d’aide, TRA, Approche non directive créatrice et ANDC sont des marques de commerce (MD) déposées et réservés aux membres de la Corporation Internationale des Thérapeutes en relation d’aide du Canada (CITRAC)

Photo by Guilherme Stecanella on Unsplash