Dans le respect des champs de pratique de chacun, un Thérapeute en Relation d’Aide (aussi appellé TRA) peut accompagner une personne souffrante dont la problématique est au niveau du conscient et du préconscient, dans l’ici et maintenant de la relation.

 

C’est en juin 2009 que le projet de loi 21 a été adopté modifiant ainsi le Code des professions et d’autres dispositions législatives dans le domaine de la santé mentale et des relations humaines dans l’ultime objectif de protéger le public.

La principale force de l’Approche Non Directive Créatrice (ANDC), est le processus du changement créateur par lequel l’aidé traverse différentes étapes afin de se transformer, de se réaliser à la hauteur de ses désirs. La thérapie est axée sur le pouvoir du moment présent. L’ANDC utilisée par les thérapeutes est une approche humaniste et de nature affective. L’importance de la relation entre l’aidé et le thérapeute est une des forces de la profession permettant ainsi à l’aidé de se transformer à son propre rythme, dans une relation saine et de confiance.

Les principaux points abordés par le thérapeute en relation d’aide sont :

  • Aider l’individu à nommer ses besoins ;
  • Établir ses limites ;
  • Déterminer ses mécanismes de protection ;
  • Reconnaître ses ressources ;
  • L’accompagner vers le passage à l’action, vers le mieux-être ;
  • Apprendre à communiquer adéquatement.

À l’opposé, lorsque l’individu a besoin de retourner dans le passé, dans son enfance pour creuser dans l’inconscient, mieux comprendre l’impact de son passé dans le moment présent, on parle alors du psychisme, acte réservé aux psychologues reconnues par l’Ordre des psychologues du Québec. Voici également une équipe de psychologues située à Mont St-Hilaire,  le Centre de psychologie Au fil des maux.

En tant que thérapeute, il n’est pas rare de rencontrer des individus qui ont traversé des épreuves importantes au cours de leur vie et qui ont eus à rencontrer des psychologues de façon périodique. Lorsque leur cheminement s’est terminé, ils viennent alors consulter un TRA pour conserver, entretenir leur mieux-être au quotidien afin de se réaliser pleinement et entretenir des relations harmonieuses avec leur entourage. Le contraire est également vrai, un TRA saura reconnaître l’individu qui aura besoin de l’accompagnement d’un psychologue afin de lui offrir l’aide adéquate.

Les signes précurseurs où l’individu a besoin de l’aide d’un psychologue : un individu démontrant un déséquilibre du fonctionnement intrapsychique, c’est-à-dire le noyau dur autour duquel s’est érigée la personnalité de l’individu, le concept de soi, l’identité, etc. Brièvement, ce noyau dur se présente sous la forme d’une rigidité dans les comportements de l’individu et de ses pensées.

Les définitions des interventions d’un thérapeute en relation d’aide :

  • LA RENCONTRE D’ACCOMPAGNEMENT : Vise à soutenir la personne par des rencontres permettant à la personne de s’exprimer sur ses difficultés. Dans un tel cadre, le professionnel peut lui prodiguer des conseils ou lui faire des recommandations.
  • L’INTERVENTION DE SOUTIEN : Vise à soutenir la personne dans le but de maintenir et de consolider les acquis et les stratégies d’adaptation en ciblant les forces et les ressources dans le cadre de rencontres ponctuelles. Elle implique notamment de rassurer, prodiguer des conseils et fournir de l’information en lien avec l’état de la personne ou encore la situation vécue.
  • LE COACHING : Vise l’actualisation du potentiel par le développement de talents, ressources ou habilités de personnes qui ne sont ni en détresse ni en souffrance, qui expriment des besoins particuliers en matière de réalisations personnelles ou professionnelles.

Pour plus d’information sur le projet de la loi 21, consultez le rapport « Partageons nos compétences; modernisation de la pratique professionnelle en santé mentale et en relations humaines », publié en novembre 2005.

Si vous désirez me parler de votre problématique de vive voix afin de savoir si je peux vous accompagner adéquatement, c’est avec plaisir que je répondrai à vos questions.

Au plaisir de vous parler,

Marie-Eve
514-503-1080


 

Marie-Eve St-ArnaudMarie-Eve St-Arnaud

Marie-Eve St-Arnaud est Thérapeute en relation d’aide, certifiée par le Centre de relation d’aide de Montréal. Elle est membre du conseil d’administration de la Corporation internationale des thérapeutes en relation d’aide du Canada (CITRAC). Elle est aussi conférencière et anime des ateliers, principalement sur l’importance de la santé mentale afin d’avoir une vie personnelle et professionnelle équilibrée.

 

Thérapeute en relation d’aide, TRA, Approche non directive créatrice et ANDC sont des marques de commerce (MD) déposées et réservés aux membres de la Corporation Internationale des Thérapeutes en relation d’aide du Canada (CITRAC)